Viscosimètres et rhéomètres Brookfield | Labomat | Labomat

Viscosimètres et rhéomètres Brookfield   | Labomat

Viscosité - Rhéologie

Voir la description

Mesure de viscosité à l'aide des viscosimètres et rhéomètres Brookfield

Cette catégorie regroupe nos différentes solutions de caractérisation de la viscosité cinématique ou dynamique, des propriétés rhéologiques, de la texture de produits liquides, pâteux ou de poudres.

  • Viscosimètres Brookfield
  • Configurations spéciales Brookfield
  • Accessoires Brookfield
  • Viscosimètres spécifiques
  • Rhéomètres Brookfield
  • Analyseur de poudre

Quel appareil utiliser pour mesurer un produit ?

Un viscosimètre, un rhéomètre ou un texturomètre ? Voici quelques conseils.

Dans le cadre du développement de vos nouveaux produits, vous vous interrogez pour savoir quelles matériel utiliser pour décrire votre produit. Une coupe de viscosité, un viscosimètre, un rhéomètre, un consistomètre, un pénétromètre ou un texturomètre.

Labomat Essor, société spécialisée dans le conseil, la vente, l’installation, l’étalonnage et l’entretien de matériel de mesures et essais depuis 1992, est le représentant exclusif Brookfield pour la France , le Maghreb et l’Afrique Francophone.

C’est pourquoi Labomat Essor vous apporte ici ses conseils dans le choix de matériel à utiliser.

Viscosité, Rhéologie ou Texture, comment s’y retrouver ?

On appelle produit Newtonien, un produit dont la viscosité ne dépend pas de l’agitation. Ces fluides parfaits sont assez rares en général, on citera par exemple, l’eau, les huiles étalons, le miel…

Cependant la plupart des produits sont non newtoniens, on va trouver ainsi des fluides rhéofluidifiants (dont la viscosité diminue quant on les agite), des fluides rhéoépaississants (dont la viscosité augmente quand on les agite), des fluides avec un seuil d’écoulement (pour lesquels il faut appliquer une force pour qu’ils commencent à s’écouler), des produits thixotropes dont la viscosité varie au court du temps… Ces produits non newtonien représentent la grande majorité des produits que l’on rencontre dans la vie courant et pour lesquels on les agites avant utilisation sans même toujours y réfléchir. Les produits non newtoniens sont des produits dont la viscosité dépend des conditions d’agitation.

Les viscosimètres Brookfield et rhéomètres Brookfield permettent de simuler le comportement du produit à différentes agitations. Ils mesurent la viscosité dynamique des produits. La viscosité dynamique d’un produit s’exprime en pa.s ou en poises.

On parle de viscosité absolue quand la mesure s’effectue à taux de cisaillement connu (également appelé gradient de vitesse ou shear rate en anglais) ou à contrainte de cisaillement connu (shear stress en anglais)

On parle de viscosité relative ou viscosité apparente quand on définit la viscosité en fontion de la combinaison mobile/vitesse utilisée. C’est le cas quand on utilise les mobiles standards livrés avec les viscosimètres et rhéomètres Brookfield. Les mesures étant effectuées dans un bécher, on ne sait pas exactement jusqu’où ira la perturbation occasionnée par la rotation du mobile donc on ne sait pas calculer à quel taux de cisaillement on travaille mais on sait dans quelles conditions on a travaillé, le résultat est alors relatif à la combinaison mobile/vitesse utilisée.

Ainsi avec les viscosimètres Brookfield on pourra mesurer la viscosité des produits dans différentes conditions d’agitation et exprimer la viscosité relative (par exemple 2500 cp mesuré à 25°C avec le mobile RV numéro 2 à la vitesse de 10 tours par minute) ou la viscosité absolue (par exemple 2500 cp mesuré à 25°C à un taux de cisaillement de 10 s-1

Quelle différence peut il y avoir entre un viscosimètre et un rhéomètre ?

C’est à peu près la même différence qu’entre une voiture et une berline… Les deux sont des voitures mais l’une et plus performante que l’autre. En clair, les viscosimètres en général et les viscosimètres Brookfield entre autres, on pour objet de mesurer la viscosité d’un produit dans un nombre limité de conditions d’agitation.

C’est pourquoi les appareils ont généralement un nombre limité de vitesses, quelques dizaines à quelques centaines. Les rhéomètres ont pour objet de décrire l’évolution de la viscosité dans une multitude de conditions d’agitation.

Les rhéomètres Brookfield disposent ainsi de milliers de vitesses afin de pouvoir tracer des courbes rhéologiques appelées rhéogrammes décrivant l’évolution des propriétés rhéologiques des produits en fonction de l’agitation, de la vitesse de rotation, du taux de cisaillement (ces termes étant homogènes entre eux) ou de la force qui leur est appliquée (contrainte de cisaillement). Les rhéomètres permettent également de faire des calculs mathématiques en appliquant des modélisations mathématiques suivant les lois de Newton, Casson, Bingham, Oswald, Herschel Buckley mais également de déterminer l’indice de thixotropie, le seuil d’écoulement, l’indice d’écoulement etc…

Si les viscosimètres sont plus utilisés en contrôle qualité, les rhéomètres sont eux utilisés principalement en recherche et développement.

Labomat Essor et Brookfield proposent 3 grandes familles de rhéomètres :

Les rhéomètres à vitesse imposée comme les modèles DV2T et DVNext ou CAP 2000+.

Ces rhéomètres à vitesse imposée ont des centaines ou plusieurs milliers de vitesses. Le principe est d’imposer, comme sur les viscosimètre une vitesse de rotation ou un taux de cisaillement et de mesurer la force de résistance du produit à la rotation du mobile (ou contrainte de cisaillement) puis de changer automatiquement de vitesse afin de pouvoir construire des courbes d’écoulement (courbes rhéologiques, rhéogrammes)

Les rhéomètres à vitesse ou contrainte imposée Brookfield modèles RST:

Ces rhéomètres imposent un taux de cisaillement et mesurent une contrainte de cisaillement, ou à l’inverse imposent une contrainte de cisaillement (c’est-à-dire un couple de rotation sur le mobile) et mesurent la vitesse de rotation du mobile.

Enfin il existe les rhéomètres oscillants qui permettent de déterminer les propriétés visco-élastiques d’un produit.

Au lieu d’avoir un mobile tournant et de jouer sur la vitesse de rotation, les rhéomètres oscillants Broofield RSO fonctionnent en faisant osciller le mobile. Les rhéomètres oscillants Brookfield RSO seront alors capables de travailler en balayage en amplitude ou balayage en fréquence.

Il est a noter que les rhéomètres oscillants Brookfield RSO ont une gamme d’utilisation bien supérieure à celles des rhéomètres à contrainte imposée Brookfield RST, elle-même encore bien supérieure à celle d’un viscosimètre Brookfield standard. La gamme de mesure d’un rhéomètre Brookfield RSO est 2000 fois plus large que celle d’un viscosimètre Brookfield conventionnel…

Les viscosimètres et rhéomètres sont utilisés pour mettre en évidence les propriétés rhéologique de produits liquides ou pâteux mais sont limités quand on veut mesurer des produits plus complexes comme des produits ayant des morceaux.

Par exemple pour une gelée de fruits, il est très facile de mesurer sa viscosité à l’aide d’un viscosimètre Brookfield équipé de l’accessoire Hélipath, ou même les propriétés rhéologiques avec un rhéomètres RST ou encore ses propriétés visco-élastiques à l’aide d’un rhéomètre Oscillant, mais pour mesurer une confiture avec des morceaux il conviendra d’utiliser un texturomètre Brookfield modèle CT3 ou modèle CTX.

Les texturomètres Brookfield CT3 ou Brookfield CTX sont des appareils d’essai de traction-compression.

Le principe est d’appliquer une déformation contrôlée sur le produit et de mesurer sa réponse en termes de force en fonction de la déformation, ou d’appliquer une force et mesurer la déformation. Il existe large gamme d’accessoires et mobiles de mesure permettant de simuler le comportement des produits. Par exemple, on trouvera des accessoires de type fil à couper le beurre pour simuler l’effort qui doit être produit pour découper le beurre. Les applications sont extrêmement variées, et les texturomètres Brookfield CT3 ou Brookfield CTX sont utilisés très largement pour tester des produits alimentaires (fruits, légumes, produits laitiers, produits transformées telles que gâteaux, viennoiseries, plats cuisinés), des produits cosmétiques ou pharmaceutiques, des emballages, matériaux (graisses,colles, caoutchouc …). Ces équipements permettent déterminer de manière reproductible et objective des grandeurs telles que : fermeté, consistance, dureté, adhésivité, élasticité , résilience, cohésivité, module apparent, machabilité, élasticité, point de rupture, pouvoir gélifiant, maturité, point d’écoulement, force collante, tartinabilité, applicabilité…

Viscosimètres 

Pour choisir le type de viscosimètre à utiliser il faut prendre en considération les paramètres suivants :

- Gamme de mesure

Les viscosimètres Brookfield sont proposés avec différents types de capteurs : Les capteurs LV basse viscosité qui permettent avec les mobiles standard de mesurer à partir de 15 cp et jusqu’à quelques millions de mpa.s (à partir d’une centi-poise avec l’accessoire Ultra Low Adapter). Les capteurs RV qui permettent de mesurer des viscosités moyennes (à partir de 100 cp et jusqu’à quelques dizaines de millions de mpa.s), et des capteurs de type HA ou HB et leurs multiples pour mesurer des produit de très haute viscosité…). Il est impératif de choisir le bon type de capteur fourni avec l’appareil en fonction des produits que vous aurez à mesurer car il est généralement impossible ou très difficile de comparer des résultats obtenus avec deux appareils équipés de capteurs différents. Si un seul capteur ne permet pas de couvrir la gamme de viscosité de vos produits, alors il faut soit acheter un second appareil, soit envisager de passer sur un rhéomètre Brookfield RST ou un rhéomètre oscillant Brookfield RSO.

- Volume d’échantillon

Les viscosimètres Brookfield sont livrés avec leur pied, un valise de transport, une mallette de mobiles incluant les mobiles standards, l’étrier de mesure, le mode d’emploi et le certificat d’étalonnage. Les viscosimètres Brookfield de type LV sont livrés 4 mobiles standard LV1 LV2 LV3 et LV4, le mobile LV5 est optionnel. Les viscosimètres Brookfield de type RV sont livrés avec les 6 mobiles mobiles standard RV2 RV3 RV4 RV5 RV6 et RV7, le mobile RV1 est optionnel. Ces mobiles ont été étudiés pour permettre de mesurer les produits directement dans un bécher (idéalement il convient d’utiliser un bécher de type 600 ml griffin taille basse). C’est ce qu’on appelle mesurer la viscosité Brookfield ou viscosité apparente. Il faut donc disposer de quantités de produit suffisantes de l’ordre de quelques.

C’est pourquoi, Brookfield a développé toute une série d’accessoires permettant de travailler sur des faibles quantités de produits (Adaptateur faible volume SSA, adaptateur faible viscosité ULA, Thermosel, géométrie cône-plan). Avec ces différentes géométries de mesure ou accessoires, les quantités d’échantillon nécessaire iront de 0,5 à 16 ml de produit. L’intérêt de ces géométries de mesure est également de pouvoir être utilisées en recherche et développement pour déterminer la viscosité absolue du produit (c’est-à-dire à taux de cisaillement connu) et ainsi faire des modélisations mathématiques.

Il donc possible avec ces accessoires et avec le logiciel de pilotage Rhéocalc T de transformer un viscosimètre Brookfield DV2T utilisé pour le contrôle qualité en un rhéomètre simple, performant et économique, qui répondra alors à 90% des besoins du marché et qui vous permettra de conduire à leur terme la majorité de vos projets de R&D.

- Température

La température est un paramètre essentiel quand on réalise des essais de viscosité. En effet, même si la température n’influe pas sur la mesure technique de mesure en elle-même, elle influe sur la viscosité du produit lui-même (par exemple le beurre n’a pas la même viscosité quand on le mesure en le sortant du frigo ou après une demi-heure d’attente à température ambiante.). Les modèles de viscosimètres Brookfield DV1M ont une sonde de mesure de température optionnelle, les viscosimètres et rhéomètres Brookfield modèles DV2T et DVNext sont une sonde de température fournie en série. De plus Brookfield propose une large gamme de bains thermostatés ou réfrigérés permettant de descendre jusqu’à -20°C ou des fours Thermosel permettant de travailler jusqu’à 300°C.

- Type de produits

Les viscosimètres Brookfield permettent de mesurer des produit liquides bien évidemment mais pas seulement :

Les viscosimètres Brookfield permettent également de travailler sur des produits pâteux, des gels, des produits avec des particules en utilisant les accessoires suivants : l’Hélipath, le « spiral adapter » ou les « vane spindles » qui s’adaptent sur les viscosimètres et rhéomètres Brookfield standard.

- Gamme de vitesse ou cisaillement

A l’image la gamme de mesure en terme de viscosité, la gamme de cisaillement est un paramètre important à prendre en compte car il permet d’évaluer dans quelle gamme d’agitation on veut mesurer le produit. Ainsi, Brookfield propose les modèles de viscosimètres analogiques, DVE, DV1M, DV2T et DVNext qui sont des viscosimètres à bas gradient (gradient de vitesse compris compris entre 0,01 et 300 s-1 environ), des viscosimètres à haut gradient (viscosimètres cône plan ICI CAP1000+ ou CAP2000+) qui permettent de travailler jusqu’à 13300 s-1. Ainsi, pour d’une peinture architecturale ou décorative utilisée dans le bâtiment, les premiers appareils permettent de mesurer la viscosité du produit dans le pot (au repos ou en faible agitation), le second permettra de reproduire une application de la peinture au rouleau (typiquement 10.000 s-1).

Rhéomètres

Bien que parfois utilisés pour faire des mesures en contrôle qualité, ces appareils sont le plus destinés à de la Recherche et au Développement.

Les rhéomètres à vitesse imposée

Les rhéomètres à vitesse imposée sont des viscosimètres haut de gamme qui ont un nombre très important de vitesses (quelques milliers) et une gamme de vitesse très étendue. Ils sont généralement utilisés avec les logiciel de pilotage (Rhéocalc T pour les rhéomètres DV2T et DVNext et Capcalc pour le CAP 2000+) qui permet en plus de simplement piloter l’appareil, de tracer les courbes et faire des modélisations mathématiques. Brookfield propose ainsi 3 modèles de rhéomètres à vitesse imposée : DV2T, DV3T ou CAP2000

Les rhéomètres à contrainte imposée RST Brookfield,

Les rhéomètres à contrainte imposée RST Brookfield, sont en grande majorité utilisés en Recherche et Développement pour des produits très sensibles au cisaillement, pour pouvoir tester des produits sur une plus grande plage de cisaillement, pour déterminer avec une grande précision des seuils d’écoulement, pour faire sur un seul équipement ce qui pourrait être fait en utilisant plusieurs viscosimètres Brookfield classiques ou enfin pour des produits ayant des particules de taille plus ou moins importantes.

Ces rhéomètres Brookfield RST existent en 3 types de géométrie de mesure :

- Cylindres coaxiaux : L’échantillon est placé dans une chambre d’essai de forme cylindrique dans laquelle est introduit un mobile tournant également cylindrique. Cette géométrie est adaptée à la mesure de produits liquides.

- Cône/Plan ou Plan/Plan : L’échantillon est placé sur un plan de mesure, la mesure s’effectue à l’aide d’un mobile de forme conique conique (on parle alors de géométrie cône/plan) ou ayant la forme d’un disque (on parle alors de géométrie plan/plan). La géométrie cône/plan donne une meilleure précision car le gradient de vitesse (taux de cisaillement) est homogène sur tout le cône. La géométrie plan/plan permet de régler la distance plan/plan et ainsi de mesurer des échantillons ayant des particules pouvant aller jusqu’à quelques centaines de microns.

- Vane Spindle : Il s’agit de mobiles à ailettes composés de 2 pales perpendiculaires. Ceci permet de travailler sur des produits hétérogènes avec des particules ou morceaux pouvant aller jusqu’à quelques mm.

Les rhéomètres oscillants RSO Brookfield

Enfin, il existe des rhéomètres oscillants, réservés aux applications les plus pointues qui permettent de déterminer des propriétés visco-élastiques des produits, des viscosités complexes, des complaisance complexes, modules de cisaillement, des angles de phase ou des facteur d’amortissement. Ils peuvent être utilisés en balayage d’amplitude ou balayage de fréquence.

Texturomètres

Force est de constater que les viscosimètres et rhéomètres Brookfield ne sont pas capables de caractériser des produits aussi fréquemment rencontrés que du pain, des lasagnes, des confitures avec morceaux, de savoir si le fromage est suffisamment, si un rouge à lèvre s’applique comme il faut… Dans ce cas on parle de mesure de texture.

Largement utilisée dans l’industrie agro-alimentaire en particulier, car la mesure de texture participe aux propriétés organoleptiques des produits, les texturomètres Brookfield modèles CT3 et modèles CTX sont également très utilisés dans l’industrie cosmétique, pharmaceutique, dans l’emballage, dans l’industrie chimique…

Pouvant être utilisés seuls en contrôle qualité ou bien pour vous accompagner dans vos recherche en étant pilotés par informatique via le logiciel Texture Pro, les texturomètres CT3 Brookfield existent en différentes gammes de mesure . Ils sont proposé avec toute une gamme de capteurs au choix : de 0-100 g pour les plus sensibles et de 2 à 50000 g pour les produits les plus fermes. Les texturomètre Brookfield modèles CTX sont équipés de capteurs interchangeables.

Donc avec le seul texturomètre Brookfield CTX et plusieurs cellules de mesure on pourra mesurer une large gamme de produits qui auraient nécessité plusieurs texturomètre Brookfield CT3 . Les texturomètre doivent être complétés d’une table échantillon et/ou cellules d’essai ainsi que par un corps pénétrant. Brookfield propose ainsi une très grande gamme de corps pénétrants : cylindrique, sphérique, conique, fil, lame , plan, rouleau, aiguille, système d’extrusion.

Les texturomètres Brookfield CT3 ou CTX peuvent ainsi être utilisés pour une gamme d’applications extraordinairement diverse.

Autres équipements de caractérisation des propriétés rhéologiques : Rhéomètres pour poudre

Les poudres, tout comme les fluides, ont également des propriétés d’écoulement qu’il est impératif de pouvoir caractériser. A la différence des liquides qui sont incompressibles, les poudres sont des produits compressibles. Ainsi les propriétés d’écoulement des poudres sont fonction du taux de compression auquel est soumis le produit. Ainsi, des équipements spécifiques comme le rhéomètre pour poudre Brookfield PFT (également appelé analyseur pour poudre Brookfield Powder Flow Tester) permettent de tracer les courbes d’écoulement des poudres à différents niveaux de compression.

Ceci permettant de déterminer très rapidement et très facilement toutes les propriétés rhéologiques des poudres, mais aussi des angles de friction interne ou mural, fonction d’écoulement normalisé ,force cohésive, dimension d’arche, diamètre rat hole , densité en vrac… Toutes ces grandeurs peuvent être utiles soit dans la mise au point des propriétés rhéologiques d’une poudre mais également pour dimensionner des : trémies, silos, tuyaux de transfert…

Viscosimètres cinématiques et viscosimètres à chute de bille

Dans l’industrie, on rencontre également très fréquemment d’autres types de viscosimètres. Ces viscosimètres permettent de mesurer la viscosité cinématique des produits : par exemple les viscosimètres capillaires ou les coupes de viscosité. Les coupes de viscosité, également appelées coupes consistométriques existent en différents modèles : AFNOR, ISO, DIN, FORD, LORY, ZAHN, FRIKMAR…) dont le principe est de chronométrer le temps d’écoulement.

Ces mesures simples sont principalement intéressantes pour des produits newtoniens pour lesquels la viscosité ne dépend pas de l’agitation mais également sur des produits non-newtoniens pour pouvoir faire, en production, des tests comparatifs rapides et économiques.

On citera également les viscosimètres à chute de bille Brookfield modèle KF 40 dont le principe est de mesurer le temps de chute d’une bille dans un cylindre thermostaté orienté à un angle défini et rempli du produit à mesurer. Ces essais peuvent être conduits suivant un angle défini dans la norme DIN 53015 ou à un angle variable, à différentes températures, avec des billes calibrées de densité certifiée. Les viscosimètres à chute de bille Brookfield KF 40 permettent la mesure suivant la méthode d’Hoppler avec une grande précision de produits newtoniens dont la viscosité est comprise entre 0,5 et 70 000 mPa.s

Comment fonctionne un viscosimètre Brookfield ?

Le fonctionnement d’un viscosimètre est le suivant :

SCHEMA DE PRINCIPE D UN VISCOSIMETRE BROOKFIELD

Un moteur pas à pas entraine la rotation du mobile dans le produit.

Entre le moteur et le mobile, il y a un ressort spiralé calibré. Le produit, suivant qu’il est plus ou moins visqueux, va appliquer une force de réaction à la rotation du mobile et va donc plus ou moins comprimer le ressort spiralé calibré. Le torque transducer transforme la torsion du ressort en courant électrique afin de permettre d’afficher la viscosité sur l’écran de votre viscosimètre.

Donc comme vous le voyez la mesure en elle-même ne dépend pas de la température. Par contre le produit à mesurer va être plus ou moins sensible à la température. Par exemple, si on prend un yaourt, sa viscosité sera globalement la même à 5°C et à 20°C, ce qui ne sera pas du tout le cas pour du beurre… C’est la raison pour laquelle il convient idéalement de pouvoir contrôler (à l’aide d’un bain thermostaté par exemple) la température des échantillons ou au minimum de mesurer cette température. Plus le produit est sensible en température, plus il convient de resserrer la tolérance dans la régulation en température.

Plage de mesure et précision d'un viscosimètre Brookfield

La répétabilité d’un appareil est de l’ordre de 0,2 % La précision est de 1% de la pleine échelle. Imaginez les vieux viscosimètres analogiques RVT pour lesquels un aiguille était reliée au ressort spiralée calibrée et pour lesquels la résultat s’affichait sur une échelle graduée de 0 à 100

ECRAN VISCOSIMETRE ANALOGIQUE BROOKFIELD

La précision était donc d’une graduation sur les 100, dont 1 % de la pleine échelle (Full Scale Range FSR). C’est toujours cette valeur de 1% de la pleine échelle qu’il faut prendre en compte pour indiquer une précision de mesure.

La plein échelle se calcule de la manière suivante : FSR = TK * SMC * 10,000 / RPM TK = Constante du ressort (pour un RV : TK=1) SMC = Constante du mobile (Les constantes de chaque mobile sont précisées dans les annexes de tous les modes d’emploi) RPM = Vitesse de rotation (en tour par minute)

La pleine échelle dépend donc de 3 paramètres : le type de capteur (LV, RV, HA ou HB), le mobile et la vitesse.

La valeur de pleine échelle est affichée sur le viscosimètre (soit quand vous choisissez un mobile ou une vitesse soit à l’aide de la bande verte en bas de l’écran quand vous réalisez des mesures)

Raison pour laquelle il convient de régler son choix de mobile et de vitesse afin d’avoir un % le plus élevé possible (90%->1,1% d’erreur relative, 50%->2%, 25%->4%, 20%->5%,10%->10%)

Pour augmenter le % de torsion : augmenter la taille du mobile ou la vitesse de rotation.

Il convient pour le choix de réglage de se poser les bonnes questions : comment est utilisé mon produit ? En effet, il existe des produits newtoniens dont la viscosité ne dépend de l’agitation mais la plupart des produits sont non newtoniens et souvent rhéofluidifiants : plus on les agite, plus leur viscosité diminue Si vous voulez mesurer le produit au repos : privilégier un gros mobile et une petite vitesse.

Si vous voulez mesurer le produit en agitation : privilégier un petit mobile et une grande vitesse.

Comme vérifier l’étalonnage de son viscosimètre Brookfield

La procédure de calibration est détaillée dans les annexes de chaque mode d’emploi De manière rapide, il faut utiliser un bécher 600 ml taille basse, placer l’étrier autour du mobile, mettre en température l’huile l’étrier et le mobile à 25°C+-0,1% (dans le cas des huiles étalon silicone Brookfield qui sont certifiées à 25°C)

Prenons l’exemple d’un huile dont la valeur commerciale est de 1000 cp. La valeur à prendre en compte est celle indiquée sur le certificat : par exemple 990 cp à 25°C La précision sur l’huile est alors de 1% de cette valeur soit 9,9 cp Plage de mesure et précision sur la mesure

Si vous prenez le mobile RV3 vitesse 100, alors vous pourrez mesurer entre 100 et 1000 cp avec une précision à +-10CP

Idem pour toutes les combinaisons mobile&vitesse indiquée dans le tableau suivant

VISCOSITE MAXIMALE MESURABLE AVEC UN VISCOSIMTRE BROOKFIELD EN FONCTION DU MOBILE ET DE LA VITESSE

Donc si vous contrôlez l’étalonnage avec le mobile RV1@10RPM ou RV2@40RPM ou RV3@100 RPM ou RV4@200RPM, vous aurez une tolérance liée à la mesure de +-10 cp Soit une tolérance totale de 19,9 cp (9,9 cp pour l’huile et 10 cp pour la mesure) L’appareil est conforme si la mesure est de 990 cp +-19,9 cp soit entre 970,1 et 1009,9 cp

Quels paramètres doit on préciser quand on fait une mesure de viscosité ?

7 paramètres doivent être précisés dans la méthode :

1. Type d’appareil (LV, RV, HA ou HB)

2. Mobile

3. Vitesse

4. Température de l’échantillon

5. Temps de mesure (la viscosité des produits dépend souvent du temps d’agitation donc de mesure)

6. Bécher utilisé & présence de l’étrier (normalement vous devriez utiliser le bécher 600 ml taille basse et l’étrier, si ce n’est pas possible, préciser que vous n’avez pas mis l’étrier et utiliser telle référence de bécher)

7. Historique du produit (un produit qui vient d’être agité n’aura pas nécessairement la même viscosité qu’un produit qui est au repos depuis plusieurs minutes ou heures…)

Pourquoi mes mesures de viscosité ne sont pas reproductibles ?

Il convient déjà de commencer par vérifier que les réglages de l’appareil permettent de faire la mesure avec la précision attendue. Si vous êtes à 10% de torsion ne vous étonnez pas d’avoir des résultats aléatoires autour de la valeur attendue à +-10%, faire évoluer votre méthode pour avoir un meilleur % de torsion. Par exemple à 80% de torsion, vous aurez des mesures qui oscilleront à +-1,2% autour de la valeur cible…

Si les réglages ont été convenablement choisis, si la vérification d’étalonnage montre que l’appareil est conforme mais que vous n’avez pas de valeurs reproductibles alors c’est que l’un des 7 paramètres exposés ci-dessus a été modifié d’une mesure à l’autre…

Labomat Essor est le distributeur officiel Brookfield pour la France, le maghreb et d'autres pays d'Afrique Francophone

Viscosité - Rhéologie

Il y a 32 produits.

Affichage 1-32 de 32 article(s)

Adaptateurs ULA / ULA-DIN pour faibles viscosités

Adaptable sur tous les viscosimètres Brookfield, le kit ULA (Ultra Low Adapter) permet de mesurer de façon précise et répétable des produits newtoniens et non-newtoniens de faibles viscosités (jusqu’à 1 cP). Un mobile cylindrique coaxial tourne à l’intérieur d’une chambre contenant l’échantillon et disposant d’un capuchon amovible autorisant une...

Prix

Bains TC-150 /-250 /-550 /-650

Brookfield propose une large gamme de bains thermostatés et cryothermostatés pouvant à la fois accueillir un ou plusieurs béchers et réguler une double enveloppe (SSA, ULA, ULA-DIN, viscosimètres cône/plan Wells et rhéomètres RST-CC et RST-CPS) via une circulation extérieure.

Prix

Logiciel Rheo3000 (option)

Le logiciel Rheo3000 permet de piloter les rhéomètres RST et RS Plus et de contrôler la contrainte ou le taux de cisaillement. L’utilisation de programmes à étapes multiples rend la qualification de tout produit possible : viscosité moyenne, seuil d’écoulement, thixotropie…

Prix

Référence: Rhéomètre Brookfield RST

Rhéomètres RST

Les rhéomètres à écran tactile RST peuvent travailler en vitesse, gradient de vitesse ou contrainte imposée, permettant ainsi la caractérisation rhéologique des produits visqueux ou visco-élastiques. Disponibles en plusieurs géométries de mesure : cône/plan (modèle RST-CPS Cône/Plan), plan/plan (modèle RST-CPS Plan/Plan), cylindres coaxiaux (modèle...

Prix

Système Helipath pour produits épais

Le kit Helipath se compose de mobiles en forme de T et d’un moteur d’entraînement oscillant à vitesse constante, monté sur la crémaillère du viscosimètre et générant un mouvement hélicoïdal pour permettre de mesurer des produits très visqueux (crèmes, gels...) sans former de trou. Livré en mallette avec pied complet à crémaillère, moteur d’entraînement,...

Prix

Référence: CTX

Texturomètre Brookfield CTX

Instrument fiable et simple d’utilisation idéal et complémentaire aux consistomètres, viscosimètres et rhéomètres pour la caractérisation de produits alimentaires, cosmétiques, pharmaceutiques ou matériaux divers. Le texturomètre CTX permet de reproduire la plupart des contraintes à l’aide d’une large gamme d’accessoires et de programmes préétablis. Le...

Prix

Référence: Viscosimètre Brookfield KF40

Viscosimètres à chute de bille Brookfield KF40

Basé sur le principe d’Höppler, le viscosimètre à chute de bille Brookfield KF40 permet de mesurer la viscosité des fluides newtoniens en considérant le temps de chute d’une bille tombant par gravité dans un tube rempli avec l’échantillon à tester. Le résultat est ensuite converti en valeur de viscosité.

Prix

Référence: Viscosimètre ICI Brookfield CAP

Viscosimètres cône-plan Brookfield CAP1000+ /-2000+

Les viscosimètres Brookfield CAP 1000+ / CAP 2000+ sont des viscosimètres de type ICI à géométrie cône-plan et vitesse imposée permettant une mesure rapide, à température contrôlée, sur de faibles volumes d’échantillons.  Il s’agit d’une caractérisation à fort taux de cisaillement sur des produits de type peintures, vernis, encres, résines et produits...

Prix